top of page

Comment traiter le vaginisme?

Dernière mise à jour : 9 mars

Pour traiter le vaginisme de façon holistique et voir des changements durables il te faut 3 éléments que je vais démystifier avec toi ici:


1- Un sens profond à ton processus de transformation

2- Des conseils et exercices concrets à mettre en application

3- Des ressources fiables et du support pour te guider


Tu rêves de te sentir comme sur la photo face à ta sexualité? (c'est-à-dire zen, calme & confiante)? Continue cette lecture pour découvrir comment y arriver…



Tu as fait le tour des « zinternets » sans trouver de réponse à tes questions le traitement du vaginisme? Tu es au bon endroit pour enfin trouver des solutions et je te comprends car moi aussi je suis passée par là. Je sais combien c’est isolant et lourd émotionnellement de vivre avec des douleurs sexuelles chroniques. Et c’est pourquoi je te partage ici quelques-unes des solutions qui ont fonctionnées autant pour moi-même que pour mes clientes pour traiter leur vaginisme.




Donner un sens profond à ton processus de transformation


Le vaginisme et autres formes de douleurs sexuelles touchent jusqu’à 75% des femmes à un moment ou à un autre dans leur vie (énorme n’est-ce pas?). Tu es donc loin d’être la seule à vivre avec une sexualité inconfortable voir douloureuse. Mais la question se pose à savoir pourquoi vouloir mettre en priorité ton confort et ton plaisir sexuel?


La raison no 1 qu’on me dit est : le couple. Bien que je te promette que de traiter ton vaginisme augmentera ton sentiment de connexion avec ton/ta partenaire, l’aspect le plus important selon-moi est le suivant: retrouver ton plaisir sexuel augmentera ton sentiment de connexion avec toi-même.


Le plaisir que tu gagneras en traitant ton vaginisme sera un baume pour ton âme, une source de vitalité pour ton corps et te ramènera à ton essence profonde et ton authenticité en tant que femme. Et c’est ce sens profond qui te poussera à te mettre en action. Le sens que tu donnes à ton processus est donc un élément clé pour t’assurer des changements durables. Ce que je te propose ici c’est donc de cultiver la croyance que tu vas révolutionner ta vie en t’engageant dans le processus de retrouver une sexualité épanouissante.



Le traitement du vaginisme : les solutions concrètes


Solution 1 : Les étirements du périnée


Tu me vois venir, tu as peut-être vu les fameux kits de dilatateurs vendus sur le web avec la promesse de résoudre tous tes inconforts…Et bien les dilatateurs sont une excellente façon de gagner de la souplesse musculaire et diminuer l'appréhension avec l'insertion vaginale, si on sait comment les utiliser! L’erreur la plus fréquente que j’entends des femmes qui tentent d’être autonomes avec leurs exercices de dilatateurs c’est qu’elles ont un mindset axé sur la performance, ce qui les poussent à tolérer des exercices hyper inconfortables, voir douloureux. C’est d’ailleurs suite à mes discussions avec plusieurs femmes qui me confiaient qu’elles avaient acheté leurs dilatateurs et tenté de commencer par elles-mêmes…sans succès…que j’ai créé mon programme d’étirements du périnée. C’est une approche autonome à faire à ton rythme car la clé avec les dilatateurs est d’avoir une progression douce et confortable.


Solution 2 : Le plaisir solo (c'est-à-dire la masturbation)


Oui oui tu as bien lu! C’est grâce au concept de neuroplasticité que tu pourras créer de nouvelles associations dans ton cerveau. Quand on a des douleurs sexuelles le chemin neuronal emprunté dans un contexte intime et/ou de tentative d’insertion vaginale est celui de la douleur et de l’appréhension. Avec les pratiques de masturbation tu viendras créer une nouvelle association dans ton cerveau entre les contextes intimes et/ou de tentative d’insertion vaginale et un état de calme intérieur et de plaisir. D'ailleurs, les études démontrent que toutes les sources de plaisir incluant la sexualité déclenchent la sécrétion de neurotransmetteurs agissants comme des opioïdes qui diminuent la douleur. Je te recommande de débuter une fois par semaine avec une stimulation externe soit manuelle ou à l’aide de jouets sexuels (vibrants ou à pulsation à air) et de progresser ensuite vers des jouets pénétratifs de petit diamètre. L’utilisation de jouets pénétratifs lors de tes pratiques de masturbation renforcira l’association positive entre l’insertion vaginale et le plaisir. Je termine en nuançant que pour certaines il est nécessaire d’avoir progressé un certain temps avec le programme d’étirements du périnée avant d’intégrer les jouets pénétratifs lors de la masturbation.



Solution 3 : L’état d’esprit zen


Le contraire de l’état d’esprit zen c’est l’état de stress intérieur. Le stress est un des freins les plus importants au plaisir sexuel et ses sources sont constantes et très variables. Que ce soit la gestion familiale, l’appréhension d’une pénétration douloureuse, une période d’examens, ou te faire courir après par un ours, la réaction physiologique est la même : la sécrétion d’hormones comme le cortisol et la noradrénaline. Ces hormones gardent le corps en état d’hyper-vigilance ce qui t’empêche de te sentir assez en sécurité pour lâcher prise et être immergée dans tes sensations corporelles plaisantes (quand on se fait courir après par un ours, le plaisir devient assez secondaire au niveau priorités). Mais le stress affecte beaucoup plus que ton plaisir et ta libido, il crée un effet de contraction musculaire réflexive protectrice du périnée. Cette contraction musculaire tend le muscle du périnée qui aura de la difficulté à se détendre pour accommoder une pénétration confortablement. Donc : douleur = appréhension = stress = tensions musculaires = douleur…tu vois qu’on a affaire à un cercle vicieux ici. C’est donc primordial d’avoir des stratégies efficaces pour gérer le stress autant au quotidien que lors des situations intimes. Mes stratégies préférées sont l’activité physique régulière et le contact avec la nature ainsi que d’écouter des fréquences de Solfeggio et les exercices respirations profondes que j’enseigne dans le programme d’étirements du périnée.



Des ressources fiables et du support pour te guider


Maintenant que tu as donné un sens profond à ton processus de transformation et que tu as des solutions et exercices concrets pour traiter ton vaginisme je te propose de te faire accompagner pour que ton processus soit plus doux, plus apaisant et pour que tu te sentes en confiance.


Si tu recherches un programme d’étirements du périnée pour gagner en souplesse musculaire à faire à ton rythme, de façon 100% autonome et pour une fraction du coût d’un suivi conventionnel tu peux retrouver le programme juste ici.


Si tu es prête à te faire accompagner pour évaluer tous les facteurs possibles qui peuvent contribuer à ta situation tu peux, selon ta préférence, choisir une physio périnéale dans ta région ou faire appel à mes services de physio périnéale en ligne juste ici (la physio périnéale en ligne est démontrée comme étant aussi efficace que le présentiel dans les études).


Et finalement, je souhaite que tu te souviennes qu’il y a tant à faire pour transformer tes douleurs sexuelles en confort, ne perd surtout pas espoir.


Si tu as des questions, n’hésite pas à m’écrire ici.


Corinne


176 vues0 commentaire

Comments


bottom of page